Breaking News
Home / Apprendre à bluffer au poker

Apprendre à bluffer au poker

On associe très souvent le jeu de poker au bluff. Mais le bluff est une technique qui doit être réalisée à la perfection. Pour cela de nombreux paramètres sont à prendre en compte.

Nous verrons les différents types de bluff au poker, ensuite contre quels adversaires il est avantageux de bluffer et enfin comment réaliser un bluff parfait.

 

Les différents types de bluff au Poker

Deux types de bluff existent, le bluff total et le semi-bluff.

  • Le bluff total : Le bluff total comme son nom l’indique est un bluff réalisé avec un mauvais jeu. Il est principalement destiné à gagner un coup perdu d’avance. Il peut s’effectuer quand l’adversaire ne semble pas avoir un jeu très fort.
  • Le semi-bluff : Le semi-bluff est un bluff réalisé avec une main moyenne qui peut être améliorée par les cartes du flop, de la turn et/ou de la river. Il peut être utile dans l’optique de faire grossir le pot, ou simplement pour gagner directement un coup sans attendre les cartes.

Contre quel type de joueur bluffer ?

Il n’y a pas, à proprement parlé, d’adversaires type pour le bluff. Néanmoins on peut entrevoir le fait quecertains joueurs sont plus propices à être bluffés.

Dans le cadre d’un bluff total, on peut estimer que les joueurs tigh/passifs constituent des proies faciles. En effet ces joueurs ont la particularité de suivre avec beaucoup de mains sans jamais relancer. Ils aiment voir des flop et jouer leurs cartes en fonction de celui-ci. Si vous leur mettez une pression financière il y a de grandes chances pour qu’ils abandonnent le coup. Attention contre ces joueurs, la moindre résistance constitue une menace sérieuse.

Pour ce qui est du semi-bluff, il peut être utilisé contre toutes les catégories de joueur. L’objectif du semi-bluff est bien de faire monter les enchères.

Pour finir, je vais vous livrer une astuce que les grands joueurs de poker connaissent tous : Ne jamais bluffer un débutant. En effet le joueur novice a tendance à suivre systématiquement les mises adversaires. Il ne bénéficie pas encore d’un sens stratégique suffisamment aiguisé pour comprendre vos mouvements. Il vous paiera à coup sûr !

Comment réussir un Bluff ?

Bluffer à tout va n’est pas la bonne stratégie. En effet, un joueur peut être vite perçu comme tel en abusant. Cela va entacher sa crédibiliter et ses coups ne passeront quasiment plus. L’aspect psychologique est très important dans ce jeu où tout est question de timing!

Réaliser un bluff parfait :

Les circonstances de jeuvotre position et le timing de votre décision sont autant d’éléments qui vont faire de votre bluff un mouvement réussi.

Pour bluffer un adversaire il faut que les cartes vous le permettent :

Par définition lors d’un bluff total vos cartes n’ont pas beaucoup d’importance. Par contre celles de votre adversaires et celles du flop oui ! Pour tenter un bluff vous devez être sûr que votre adversaire ne possède pas de jeu solide.

Par exemple sur un flop (Texas hold’em) :

Il paraît improbable de réussir un bluff. Votre adversaire peut déjà avoir une couleur, une quinte, une paire ou encore une double paire. Il vous paiera ! Mais il peut tout à fait être en tirage (suite ou couleur) dans ce cas il y a de fortes chances pour qu’il vous suive également.

Bluffer selon la position :

Pour bluffer un joueur il est préférable d’être en position par rapport à lui. C’est à dire parler après lui. Lorsqu’un joueur prend une décision, il vous donne des informations sur son jeu. Réussir un bluff c’est collecter le maximum d’information. A-t-il une bonne main ? Attend-t-il une carte pour constituer sa combinaison ?

Certains joueurs peuvent parfois bluffer en étant premier de parole. Cela nécessite une connaissance parfaite des joueurs à la table et un board adéquat.

Par exemple vous êtes persuadé que votre adversaire a :

sur un flop (Texas hold’em) :

Peut importe votre main, vous pouvez tenter un bluff en première position (attention: soyez certain de la main de votre adversaire). Vous pourrez éventuellement signifier une main comme :

Pourquoi est-il avantageux de tenter un bluff à ce moment là ? Simplement parce que votre adversaire tentera de protéger sa main en parlant en dernier. Vous serez alors forcé de jeter vos cartes.

Le timing du bluff au Poker

Un bluff c’est aussi faire croire à votre adversaire que vous avez un jeu très fort. Ainsi il ne faut pas hésiter. Le timing d’un bluff est très important pour sa réussite. Soyez sûr et confiant !

Il y a une technique très appropriée pour les bluff qui s’appelle le “check-raise“. Il s’agit de checker, laisser son adversaire miser et relancer instantanément. Le timing de ce mouvement est parfait pour réussir un bluff. Attention : Vous devez tout de même vous assurez que votre adversaire n’a pas un jeu très fort. Sinon il vous paiera !

Cultiver une image à la table

Enfin, dernier ingrédient du bluff parfait, c’est votre image à la table. Afin de réussir vos bluff durant la partie n’hésitez pas à montrer quelques jeux forts. Lorsque vous gagnerez des coups (avec les nuts), vous pourrez les montrer. Vos adversaires vous catégoriseront ainsi comme un joueur sérieux et vos coups plus créatifs passeront !

Vous ne devez tenter qu’un ou deux bluff par partie de poker. Si un de vos bluff échoue et que les adversaires voient votre jeu, vous ne devrez plus bluffer contre ces adversaires.